L’Express, 30/03/2018

En Grande Bretagne, le premier bilan de l’obligation réglementaire de publier les écarts de salaires entre hommes et femmes fait mal. Dans le monde de la finance en premier lieu,  ce qui n’améliore pas son image auprès des futures candidates et jeunes générations !