Source : Les Echos, 24/01/2019

En 2017, 10% des dirigeants du SBF 120 ont bénéficié d’une hausse de leur rémunération contre 30% en 2016. Cet écart est en parti dû à l’application du Say On Pay. Les rémunérations des dirigeants sont encore cette année au centre des préoccupations des investisseurs. En savoir plus…