La présentation de la gouvernance dans les rapports financiers et extra financiers des émetteurs est souvent factuelle et peu différenciante. Quelles sont les informations à sélectionner pour mettre en relief la valeur ajoutée de votre gouvernance dans vos futures publications ? Molly Doran, US Director Advisory Services chez Labrador dresse un état des lieux des dernières innovations outre-Atlantique. Extraits de son Proxy Innovations 2017¹.

Incarner la stratégie

La participation active du Conseil au plan stratégique de l’entreprise n’est pas toujours expliquée et contextualisée dans les documents de référence. Or le Conseil a un vrai rôle dans la définition et l’orientation stratégique de l’émetteur. Présenter les priorités de l’entreprise, expliquer les ajustements nécessaires, les relier à des objectifs à échéance 2020, sont des informations qui témoignent d’une gouvernance impliquée, en phase avec le management et prête à relever les défis de demain.

Aligner les compétences du Conseil sur les orientations stratégiques du groupe

Digitalisation, économie collaborative, open innovation…la mission du Conseil est  d’accompagner la transformation de l’entreprise dans un monde en perpétuelle évolution. Présenter de manière visuelle et pédagogique l’évolution des profils et des compétences en adéquation avec ces nouveaux défis, illustre la capacité des administrateurs à s’adapter et anticiper ces évolutions. Une pratique qui peut s’illustrer de la manière suivante :

  • Afficher le taux de rotation du Conseil. Présenter l’évolution du conseil en utilisant des critères tels que la féminisation ou l’indépendance des membres.
  • Démontrer que les priorités stratégiques de l’entreprise (digitalisation, internationalisation, éthique) sont associées aux compétences des futurs candidats (expérience à l’international, nouvelles technologies, risk management)
  • Ajouter le témoignage d’un administrateur membre du Comité des rémunérations qui explique ces changements et évolutions.

Démontrer le lien entre rémunération et performance

Présenter les chiffres clés (évolution du chiffre d’affaires, cash flow, réduction de la dette, innovation) et les associer aux modes de rémunération des dirigeants court ou long terme, témoigne de la volonté du Conseil de veiller à la bonne exécution de la stratégie et des objectifs à atteindre.

Rendre compte de l’activité

La déferlante du reporting n’a pas épargné les Conseils d’Administration. Illustrer -chiffres à l’appui- l’activité du Conseil durant l’exercice écoulé est donc une bonne pratique. Une infographie illustrant par exemple, le nombre de réunions, le taux assiduité des administrateurs, les principaux thèmes de travail -stratégie, résultats financiers, risques- témoignent d’une gouvernance efficace. Autre tendance : démontrer la qualité du dialogue entre les administrateurs et les investisseurs institutionnels. Ces derniers souhaitent avoir des contacts directs avec les membres des Conseils. Une pratique qui peut se traduire par le nombre de roadshows organisés dans l’année, le profil des administrateurs en charge de ce dialogue et les sujets abordés durant ces rencontres.

Identifier les risques majeurs

L’une des missions de Conseil est d’anticiper et d’analyser les risques pour aider les équipes opérationnelles à prendre les bonnes décisions. L’identification des 4 à 5 risques clés (éthique, cybersécurité, santé-sécurité, environnement…) associée à la politique de prévention et de management des risques est le signe d’une gouvernance avertie soucieuse de gérer l’image et la réputation de l’entreprise.

Et n’oubliez pas qu’une bonne illustration vaut 1000 mots !

 

Sandrine L’Herminier

Directrice du Pole RSE – Labrador Conseil

¹Document réservé aux clients Labrador USA. Présentation sur demande ou à l’Observatoire Labrador (17 octobre, réservé aux clients Labrador et Labrador Translations). Contact : doran.m@labrador-company.com