Elle, son accent américain, une couverture ? Lui, son nom,Vente, un nom de code?
Levons le voile sur Jenny et Thomas, les chapeau melon et bottes de cuir de la communication réglementée.

Alors, qui est chapeau melon et qui est bottes de cuir ?

(Jeux de jambes de Jenny.) Jenny : C’est assez clair je crois… En réalité, on forme un duo très atypique mais c’est ce qui fait que cela fonctionne si bien.

Vous êtes en contact quotidien avec des clients et des prospects, quels sont leurs focus actuel ?

Thomas : Clairement l’objectif c’est leur simplifier la vie. C’est une période stressante, des doubles journées, ils attendent de nous des choses simples. Réduction du temps et des risques, processus light et mieux maîtrisé. Il apprécient par exemple des innovations comme EOL qui offre autonomie, confort et qui permettent de gagner jusqu’à 50% de temps. On peut alors leur proposer de les accompagner sur de l’écriture, de la relecture et du conseil pour améliorer leur document, et c’est là que ça devient passionnant…

Quelle est la botte secrète que vous dégainez face à un concurrent pour vous différencier ?

T : Je dirais notre écosystème parce qu’aucune autre agence ne s’entoure comme nous d’analystes, gérants, avocats, acteurs et experts de Place, pour co-créer et forger ses recommandations. J’ai été moi-même formé à mon arrivée par une ancienne analyste, le Cliff, et un spécialiste de la Gouvernance. C’est une vrai force.

J : Je dirais aussi le one-stop shopping. Quel que soit le document (DRF, Slides, Rapport intégré, Charte Ethique…) et la problématique (Conseil, Ecriture, Design, Traduction), on a tout derrière le rideau et ça c’est vraiment un atout rassurant pour eux.

Les projets que vous êtes fiers de proposer aujourd’hui, ou que vous serez fiers de proposer demain ?

J :  J’aurais toujours un faible pour la traduction et le langage, car j’ai un background linguistique, je suis une ancienne prof. D’ailleurs je coachais des dirigeants pour leurs roadshows ! Les slides aussi, c’est mon dernier bébé et un projet que je porte depuis 1 an…

T : J’adore faire découvrir le potentiel révolutionnaire d’EOL. C’est quelque chose que nos clients n’auraient jamais imaginé et pourtant aujourd’hui ils peuvent constituer et corriger tous leurs documents online, s’affranchir des multiples versions et allers-retours de correction et générer un pdf en un clic. Gain de temps, efficacité, simplicité. Et demain le XBRL.  

Qu’est-ce que vous voudriez dire à un client, sans langue de bois?

J : “Faites nous confiance, c’est dans votre intérêt.” Avec 90 000 pages réglementées produites chaque année depuis 20 ans, on acquiert vite l’expérience et la flexibilité pour s’adapter à toutes les situations ! Ils veulent du sur-mesure, même si souvent leurs contraintes “uniques” sont en fait notre quotidien… Mais il faut toujours rassurer, démontrer pour gagner leur confiance.

T : Parfois ils nous voient comme un prestataire, alors qu’on souhaite vraiment devenir un allié, un conseiller passionné qui les aide à franchir des étapes, à ajouter de la valeur à leur document et à valoriser leur métier.

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

J : Je suis extrêmement fière du niveau de nos interlocuteurs qui est quand même incroyable ! On travaille avec des décisionnaires qui voient la big picture, qui font bouger les lignes, en fonction de ce qu’ils disent le cours de la bourse change !

Quelle est la valeur Labrador qui vous correspond le mieux ?

T : Sérieusement joyeux, joyeusement sérieux !