Source : Les Echos, 16/04/2018

Alors que les débats sur la finalité de l’entreprise font rage, c’est finalement le sens donné à ce que l’on appelle le “bien commun” qui semble être la raison des diverses divergences. Dogme à respecter ou opportunité à saisir, tel est le dilemme autour de cette notion nouvelle…