Source :  Les Echos Executives, le 20/11/2017

Et si l’optimisation fiscale était en passe de devenir un nouveau composant de la RSE ? En effet, comme le montrent divers exemples, la médiatisation des pratiques fiscales peu transparentes est synonyme d’une baisse de réputation et donc de pertes financières pour les entreprises. Néanmoins, cela pourrait également avoir pour conséquence l’incitation à développer une « fiscalité raisonnable ». Ainsi, certaines sociétés communiquent déjà sur leur taux d’imposition, à l’instar de…